Image Image Image
pause
1er Régiment de Chasseurs Parachutistes
Accueil |Actualités |Retour de la 3e compagnie de l'opération SANGARIS

Retour de la 3e compagnie de l'opération SANGARIS

La 3e Compagnie commandée par le CNE BRIGANTI rentre cette semaine d'une mission exceptionnelle par la diversité des missions reçues et par son intensité. Dans la nuit du 5 au 6 décembre 2013, la 3 renforcée des autres compagnies du régiment, de parachutistes du site de Pamiers et de renforts des autres régiments de la brigade parachutiste est partie en urgence pour une mission de courte durée à BANGUI. Elle sera finalement restée plus de trois mois dans un climat particulièrement difficile pour remplir des missions aussi variées que complexes et dangereuses.

Tout d'abord à Bangui, en réserve de la Force SANGARIS, elle est employée pour sécuriser l'aéroport et contenir le flot de réfugiés s'amassant autour du camp français. Puis elle intervient plusieurs fois en ville au contact direct d?une foule souvent amicale, parfois hostile mais toujours incontrôlable.

Elle assiste dans ces moments à des scènes d'une rare violence qu'elle saura contrôler et maîtriser.
Installée au coeur de la ville, la 3 participe ensuite aux opérations de contrôle de Bangui puis elle est redéployée progressivement aux ordres de son capitaine au Nord de Bangui, et, par bonds successifs, elle atteint la frontière camerounaise. Sa mission est alors de séparer les belligérants, de contrôler les routes et les villes principales et surtout d'éviter les massacres, les exactions et les pillages.

La compagnie contrôle pendant cette période un territoire bien plus grand que l'Ariège dans un pays où l'anarchie est totale.

Parachutistes de la compagnie BRIGANTI, vous pouvez être particulièrement fiers de la mission que vous avez accomplie pour la France en Centrafrique. Vous avez su, quelles que soient vos tâches, quel que soit le temps de préparation ou de réflexion, toujours garder la bonne attitude faite de maîtrise de la force et de dissuasion.
Attitude qui vous a permis de faire face à toutes les situations et de sauver, soyez en sûrs, un nombre très important de vies humaines. Votre action, inscrite dans celle de la force SANGARIS, a sans nul doute évité des massacres à grande échelle et, même si le chemin à parcourir reste encore long pour retrouver un semblant de paix en Centrafrique, vous pouvez être assurés de l'utilité de votre mission et de la reconnaissance du régiment et de la Nation.

Enfin, le régiment et vos familles ont la joie de vous retrouver tous sains et saufs à Pamiers, et je pense avec émotion à nos camarades du 8 et du RICM qui n'ont pas eu cette chance.

Pour terminer, je tiens à saluer symboliquement le départ de la 1ère compagnie pour la Nouvelle-Calédonie. Ce faisant, je veux souligner une séquence significative de la vie des parachutistes du 1er RCP: une compagnie rentre d'une mission majeure auréolée de gloire, une autre part pour une mission moins médiatique mais tout aussi importante.

En définitive, pour nous, parachutistes du 1er Para, peu importe la mission. Ce qui compte vraiment, c'est l'engagement au milieu de nos camarades parachutistes et cette recherche permanente d'inattendu et d'insécurité au service de la France et de ses valeurs.

Alors, mon Dieu, comme pour la 3 en RCA, donne nous toujours la tourmente et tout ce dont les autres ne veulent pas!

Colonel Bruno HELLUY
39e chef de corps du 1er RCP

Partenariat avec les Ecoles de Saint-Cyr Coëtquidan
Remise des fourragères et présentation au drapeau
Accès direct
 
Haut
Copyright 1er R.C.P. 2017