Image Image Image
pause
1er Régiment de Chasseurs Parachutistes
Accueil |Actualités |Les jeunes de la 2

Les jeunes de la 2

Un mois et demi d'armée... Le rendez-vous fatidique à Bordeaux? Vous vous souvenez? Ce dernier est maintenant loin derrière nos jeunes soldats. Ouf, la peur au ventre s'en est allée et ça fait maintenant un mois et demi que nos jeunes recrues sont parmi nous. Les cadres de la 2 et les renforts des autres compagnies poursuivent leur mission de formation au métier de fantassin débarqué.

Que s'est-il passé en un mois et demi? Une fois leur installation à Caylus terminée, nos recrues ont attaqué le coeur de la formation générale initiale.

Ils ont commencé par apprendre à utiliser un FAMAS en suivant des cours de Maîtrise Opérationnelle de l'Armement Léger. À la suite de cet apprentissage, ils ont effectué leur premier tir et aujourd'hui ils en sont à leur septième journée de tir. Cependant, le métier de militaire ne se résume pas à utiliser son arme. C'est pourquoi ils ont suivi plusieurs cours que l'on appellera cours opérationnels.

Enfin, comme vous le savez tous : Nous formons des combattants, donc nos jeunes soldats ont également attaqué leurs premiers cours de tactique ainsi que leurs premiers terrains à l'intérieur de ce magnifique camp d'entraînement qu'est Caylus. Or tout le monde sait qu'en hiver à Caylus, le mercure atteint des sommets? Peu importe, ce n'est pas un léger vent frais qui va effrayer nos soldats en herbe qui se révèlent une fois de plus à la hauteur. La ferme de Gabbach et ses alentours n'ont donc plus aucun secret pour eux. Les seuls mystères qui y demeurent sont peut-être les deux trois tendeurs laissés sur position lors d'une rupture de contact nocturne.

Sur le plan sportif, la course à pied, les marches ainsi que les renforcements musculaires sont venus compléter leur emploi du temps et en l'espace d'un mois et demi nos recrues sont passées du statut de coureur débutant à celui de coureurs confirmés capables de parcourir 10 km sans pause. Grâce aux séances de renforcements musculaires, ils sont à présent tous capables de réaliser avec succès les tests TAP1. Ces tests sont d'une importance capitale dans leur formation car ils sanctionnent la possibilité de passer le brevet de parachutisme militaire. Ne perdons pas de vue que c'est le rêve de tous ces jeunes militaires venus chez nous.
La première marche de 5 km s'est effectuée en colonne. Néanmoins, avant de partir pour Pau ils leur restent encore quelques étapes importantes à franchir. J'entends par là qu'ils doivent obtenir leur Attestation de Fin de Formation Initiale du Militaire avec succès et que le chemin à parcourir avant de devenir un chasseur parachutiste est encore long mais ces vaillants soldats sont sur la bonne route.

Lieutenant Jérôme

Stage tireur d'élite
Départ de la 3ème compagnie en République Centrafricaine.
Accès direct
 
Haut
Copyright 1er R.C.P. 2017