Image Image Image
pause
1er Régiment de Chasseurs Parachutistes
Accueil |Actualités |La 1ère compagnie en république centrafricaine

La 1ère compagnie en république centrafricaine

La reprise des sauts militaires en ouverture automatique (OA) sur le théâtre centrafricain ouvre de nouvelles possibilités d'entraînement et assure une meilleure connaissance d'un possible terrain d'intervention aux COMPARA de Libreville.

Quatre-vingt hommes de la 1ère compagnie du 1er RCP ont été largués sur l'aéroport de Bangui dans l'après-midi du 24 mars 2010, treize ans après la dernière séance de saut OA.

Le dernier saut d'entraînement en République Centrafricaine (RCA) datait de la fin de l'opération Almandin en 1997. Lorsque la France quitte le pays un an plus tard, la population locale, largement manipulée par le pouvoir en place, éprouve des sentiments mitigés des combats livrés par les parachutistes français.

12 ans plus tard, le gouvernement ayant changé, il est soutenu par la France et l'Union Européenne. Les militaires français interviennent par deux fois en dix ans à la demande de la République Centrafricaine. A chaque fois, ce sont des parachutistes qui sont mis en place depuis la France ou le Gabon. Alors que l'image des paras français s'améliorait à Bangui, l'entraînement TAP quant à lui se limitait toujours aux sauts de l'équipe GCP (Group Commando Parachutiste) une à deux fois par mandat.

La 1ère compagnie du 1er RCP est projetée en RCA depuis début mars 2010. Pour ce mandat, plusieurs facteurs favorables ont permis d'envisager une reprise des sauts sur Bangui et la réouverture de la zone de saut de M'POKO :

- les forces françaises au Gabon (FFG) viennent d'être confirmées comme base permanente en Afrique avec le maintien d'une capacité de projection TAP ;
- les autorités Centrafricaine appuient le projet ;
- Bangui reste un lieu potentiel d'intervention pour les COMPARA de Libreville ;
- l'attaché de défense constitue un allié de poids.

Soulignons la parfaite coopération entre l'EMIA (Etat Major Interarmées) des FFG, le 6ème BIMa, l'attaché de défense à Bangui et le détachement BOALI qui a permis de monter très rapidement cette première séance de saut.

La 1ère Compagnie de combat en RCA
Un "rapace" du 1er RCP champion du monde
Accès direct
 
Haut
Copyright 1er R.C.P. 2017