Image Image Image
pause
1er Régiment de Chasseurs Parachutistes

La genèse

Dès 1935, les Russes avaient exécuté parfaitement des largages de parachutistes avec leurs équipements et matériels de soutien. La France, consciente de l'intérêt opérationnel que représente ce système de mise en place, envoie trois officiers (Capitaine GEILLE, Capitaine DURIEUX, Capitaine CHARLEY DURRIEU) en stage en URSS afin de se familiariser aux techniques et matériels de parachutisme utilisés par l'URSS.

Le 12 septembre 1935.
Il est décrétée par le ministre de l'Air, le Général DENAIN, la création d'un centre d'instruction au parachutisme à Avignon-Pujaut.

Le 26 septembre 1935.
Le Capitaine GEILLE, commandant le centre d'Avignon-Pujaut, célèbre l'inauguration du terrain de Pujaut.

Le 3 octobre 1936.
Mr Pierre COT, Ministre de l'Air, signe un décret stipulant que les grandes unités aériennes pourront disposer d'unités d'infanterie de l'air.

Le 8 février 1937.
Le Capitaine SAUVAGNAC, s'entraînant à Pujaut avec neuf officiers et vingt sous - officiers, s'élance d'un avion LéO 20 pour effectuer le premier saut en parachute militaire volontaire sur le sol.

Le 1er avril 1937, voit la création des 601e (Reims) et 602e (à Baraki près d'Alger) groupes d'infanterie de l'Air. Ils s'entraînent au 95e R.I de Bourges et au 4e zouaves à Tunis dans le domaine de l'infanterie.

Le 14 octobre 1938, survient le premier accident en service commandé qui endeuille les parachutistes. Le sergent SABE se tue sur le terrain de Maison-Blanche (Algérie).

1939, Le 601e groupe d'infanterie de l'Air rejoint le 602e à Baraki, ils font des manoeuvres communes à Boghar (Algérie) à l'aide d'avions de type Potez 65.

Septembre 1939, La déclaration de guerre provoque la dislocation des groupes qui reviennent en France (Montélimar et Pujaut). Des espoirs de participation aux combats animent les hommes.

Avril 1940, Une compagnie de marche est créée, commandée par le Capitaine SAUVAGNAC, en vue d'effectuer quelques coups de main dans la région de Niederbronn (Alsace).

25 août 1940, L'offensive Allemande du mois de Mai 1940 pousse cette unité à faire mouvement vers Marseille-Mérignane, où elle embarque pour Oran, puis pour Alger où elle est dissoute.

Mars 1941, La compagnie de l'Air est reconstituée, elle rassemble les hommes des 601e et 602e GIA (groupes d'infanterie de l'Air) à Oued-Smar près d'Alger. Elle prend le nom de compagnie de l'Air N 1. Elle est commandée par le Capitaine SAUVAGNAC.

Janvier 1943. Peu après le débarquement allié en Afrique du Nord, la compagnie N 1 embarque pour Fez (Maroc). Le commandement la transforme en 1er BCP (premier bataillon de chasseurs parachutistes) aux ordres du Commandant SAUVAGNAC.

Accès direct
 
Haut
Copyright 1er R.C.P. 2017