Image Image Image
pause
1er Régiment de Chasseurs Parachutistes
Accueil |Actualités |Afghanistan: une section engagée

Afghanistan: une section engagée

La section Gris 4 du lieutenant M est actuellement en mission au sein du Battle Group RAPTOR en Afghanistan. Arrivée sur le théâtre opérationnel début mai, elle a été engagée dès le lendemain, neuf jours durant, sur un des "hot-spots" de la province de la Kapisa.

"Il s'agira pour vous de relever vos homologues du 7?me BCA* afin de leur permettre de rentrer sur la FOB, puis en France". Sur ces paroles de leur commandant d'unité, les hommes du lieutenant M se sont équipés de leurs gilets pare-balles et du reste de leurs équipements, Ils se sont ensuite dirigé plein sud vers l'entrée de la vallée de Bedraou. "On est arrivé et en en moins de 24h on patrouillait déjà" explique le lieutenant M.

Ce qui devait être une simple relève sur position de 3 jours s'est rapidement transformé en une mission de sécurisation et de patrouille. C'est au travers d'un stress opérationnel permanent, d'une chaleur systématiquement au-dessus des 30°C, que ses hommes ont relevés leurs camarades du Battle Group ALLOBROGES afin d'assurer, dans la continuité des mandats précédents, la sécurité de la zone le développement au profit de la population et. "Les rations de combats sont chauffées à 40° et ça tire souvent" décrit le lieutenant M.

Le lieutenant M avait pour consignes du chef de section "descendant" de protéger l'axe Vermont, dans la continuité de ses prédécesseurs. Cet axe crucial à la circulation et donc au développement dans la province de la Kapisa, est maintenu ouvert et sécurisé en permanence par les forces de la coalition.

Les insurgés prennent régulièrement à partie les ANSF (forces de sécurité afghanes) et notamment l'ALP (police locale). C'est précisément pour cette raison, que la section Gris 4 a assuré un soutient permanent, au profit de leur camarades afghans. "Les insurgés semblent frustrés de nos avancées, alors ils s'en prennent à la police et locale et donc à nous." explique le lieutenant M.

A peine rentrés sur leur FOB (base opérationnelle de avancée), dès le lendemain, cette même section a de nouveau été désignée en urgence pour porter assistance aux policiers afghans à l'ouest de la vallée de Bedraou. Après une nuit passée sur le terrain, dans une zone connue pour les attaques des insurgés contre les forces nationales afghanes, la section du lieutenant M a pu finalement retrouver un calme approximatif une fois rentrée sur sa FOB.

Afghanistan: combats pour Adizaï
Le GTIA RAPTOR à peine engagé, déjà testé.
Accès direct
 
Haut
Copyright 1er R.C.P. 2017